Agile en seine

I wanted to share here my impressions and feedback about AgileEnSeine. It is just a sum up of my key takeaways from this event.

A few words about why I attended to this event :

I’m always passionate about the agile methods and it’s been three years that I’ve prioritized AWS technical events over agile ones.

Honestly it is really very interesting to go out your head from your daily environment et and look around, it is inspiring, it gives you some ideas and sometimes let’s be honest comforting on your organization.

I’m just going to just talk about a few conferences/workshop I’ve attended

On the first day after the inspiring keynote given by Isaac Getz, i went to a workshop/Serious Game about the prioritization animated by Moïra Degroote. She promotes a system driven by value.

She is really focusing on the value, and to make people realize that the value is more important that give an accurate estimation.

So we started the workshop with a first estimation of the effort and then by the value. She gave us different kinds of estimation : tee-shirt size, ski slope… and she put the focus on the cognitive bias we use during the estimation. We are « programmed » to put an accurate value on tasks where the meaning/value is no longer in the discussion. Her advice is to give more place to the collaboration between business and the development team, and not only be focused on an accurate estimation.

She is energetic and knows to make her audience questioning oneself! She also reminded us what’s matter for our client via the model Kano.

As a manager, I just can’t tell to the product team that we can’t estimate a task, we need to planify the projects and their delivery. But we need to collaborate more and design the product together with the business. She reminded us what is really matter.

The second conference I found interesting was the one talking about the solution focus method animated by Natixis (Jean-Marie Froux Pascal Merin). They gave an insight of being solution focus by a simple way of questioning your team. « Imagine… »

We had an example of a failed delivery, and in the first scene we had a conversation between the project manager and his manager, the project manager enumerated all the things that went wrong, and gave the justification on why things went wrong.

On the second part, the manager just ask :  » Imagine that delivery went well, what would be the situation, the consequences… ». Then we focus on the resources we had already, what we want, what’s working already etc….

It is just a way of thinking and change the mindset.

With this method we don’t focus on the root cause, but we explore in detail the things we want to have and the resources/skills we already have and can use.

Obviously it is not a new approach but the way they presented in this conference was really interesting and I need to keep it in mind every day.

The last one a really enjoyed was the one with Eduardo Alvim. To be honest I’am not a big fan of Safe. But his both talk was really interesting. He talked about the KPI in safe in a first session and in a second one, he shared about all the anti-pattern we shouldn’t use if we go through Safe.

Eduardo is the storyteller, he knows via some simple story how to keep his audience captivated on key topics.

I’m not going to put here all his recommendations and his inputs, but there are pretty obvious :

Have a system thinking perspective to define the metrics

Identify the most appropriate metrics to our context

Generate date, make interpretations and use to improve our system

To conclude, these three days were really interesting and would be useful !

Que la force soit avec toi!

Yoda, Jedi, Star Wars, Extraterrestre

Nous avons créé  il y a un an un nouveau concept : les ORDRES à l’instar des Ordres Jedi.

J’ai trouvé un début de definition assez intéressante : l’Ordre Jedi était une ancienne communauté guidée par sa croyance et son observation de la Force et notamment de son côté lumineux. Pour les puristes je vous laisse faire un google pour une définition plus complète, quant à moi je vous donne la définition que nous, chez Groupe La Centrale, nous avons donné :

Un ordre est un sujet/projet transverse qui permet de réunir et constituer une équipe pluridiciplinaire pour travailler ensemble. Je vous fais un feedback sur ce nouveau process.

Qui : il concerne tout le monde des métiers Produit, IT ou marketing :

  • Direction technique : Développeurs, Scrum master, Manager, Ops, Architecte, CTO
  • Direction Produit : PO, UX/UI Designers…
  • Direction marketing communication
  • Direction marketing Btb
  • Analytics
  • SEO
  • COO
  • CPO

Quand

  • On alloue une journée par semaine à chaque personne pour travailler sur son sujet
  • Elle choisit sa journée mais en pratique c’est plus facile à gérer quand tout le monde a le même jour : ex le vendredi est officiellement la journée ordre pour ceux qui participent à un ordre
  • La personne s’organise comme elle souhaite sachant qu’idéalement un weekly meeting est conseillé.
  • 1 fois par mois un comité est mis en place pour donner l’avis sur les ordres proposés et actifs

Quoi

  • Tout sujet transverse
  • Nouveaux sujets innovants
  • Les POC que l’on voudrait lancer (tiens si on teste AWS Timestream avec l’ordre Annonces)
  • Un sujet technique
  • Une façon de faire (comment je dois monitorer mon application)

Comment

  • 1. Je crée un jira dans une file Projet
  • 2. Je constitue mon equipe (je « vends » mon projet et je recrute les gens) : il faut le JEDI (oui comme dans StarWars, le plus fort quoi ou plutôt celui qui porte le sujet) , les membres de son equipe et un facilitateur (un manager IT pour aider et faire un sorte d’assurer le bon fonctionnement et de solutionner les points de blocage)
  • 3. Je soumets mon idée à un comité pluridiciplinaire (Dev, architecte, Po, Manager …) avec les objectifs attendus dans un délai de 3 mois
  • 4. Une fois le projet validé, tous les mois je fais un update auprès de ce comité d’ORDRES pour présenter les avancements
  • 5. On valide chaque mois auprès de ce comité si on continue le sujet ou bien on arrête

Les questions qu’on a eu :

  • En fait c’est pour faire les projets qui ne sont pas priorisés dans notre RoadMap?
  • Ce sont les projets techniques de FE (François Emmanuel PIACENTINI le CTO) ?
  • Ce sont les projets fonctionnels de Jérôme ? (Jérome PONSIN le COO)
  • Je suis obligé de participer ? J’ai déjà les sujets de ma feature-team.

Exemples de sujets que nous avons eu :

  • Feature Flipping 
  • L’ordre JIRA (qui nous permet d’uniformiser nos boards/workflow) 
  • Redesign d’une salle de réunion sans fenêtre qui a été désertée par tout le monde (qui d’ailleurs est devenue une des salles les plus prisées pour les réunions après le redesign)

Resultat de l’ordre du redesign de la salle Caroussel 2.0 :

  • Storybook (mise en place chez GLC sur l’ensemble de nos sites)

Feedback

Effectivement nous avons eu plusieurs problématique et je vous indique ici comment nous les avons solutionnées

  • La participation : « Je suis obligé de participer ? J’ai déjà les sujets de ma feature-team »
    • Expliquer l’intérêt de participer à un ordre (donner du sens) : on contribue à un projet transverse qui nous impacte, qui impacte notre feature team. Soit tu fais partie de ceux qui vont poser les normes, les standards en participant à l’ordre, soit tu vas « juste » les appliquer par la suite lorsque ce sera fait et donc on te donne l’opportunité de donner ton avis et de construire la base qui sert pour tous. Ex : Ordre Yeoman GLC ( définit un ensemble d’artefact prêt à être utilisé pour l’init d’un projet, en gros te simplifier la vie quoi !) et ça devient une norme chez GLC
    • Ça te permet de voir un sujet que tu n’aurais peut-être pas fait car tu n’as pas de connaissance sur le sujet ex : un sujet de Machine learning alors que je suis un developpeur Web
  • Le temps «J’ai pas le temps, j’ai piscine »
    • On te donne le temps : tu crées les Jiras dans ton equipe et lors de la priorisation d’un sprint : il sera dans l’itération (bon la j’avoue que ce n’est pas aussi fluide car au sprint planning il n’y pas l’US et arrivé le vendredi la personne indique qu’il va faire de l’ordre et forcément le PO et le manager demandent mais où est le jira ???? ). Oui cela demande l’organisation ! C’est la qu’intervient le facilitateur et le JEDI !
    • Je ne vous cache pas que sur certains sujets primordiaux j’ai mis des « volontaires » de mes différentes equipes et je leur ai expliqué l’importance de leur participation pour leur feature team.
  • L’avancement : les tickets sont là, mais parfois non priorisés ou n’avancent pas. C’est là qu’intervient le facilitateur pour voir les points de blocages de manière transverse et aider cette equipe d’ordre. Certains ordres avancent sans la présence obligatoire du facilitateur, c’est le JEDI qui le sollicite en cas de besoin.

Voici un KPI sur les 41 projets que nous avons eu : (oui tout n’est pas accepté ! on a eu 5 projets refusés, des idées qui sont restées à l’ordre de proposition et 22 projets en PROD)

Next step :  les projets transverses c’est bien mais on en fait quoi ?

C’est notre next step une fois le projet réalisé et en production, une Feature team récupère la stack et donc du maintien et des évolutions. Cette partie n’est pas encore rodée car les projets restent dans l’état de cloture. Il nous reste donc à continuer à les faire évoluer.

En passant

CBM AWS Deepracer

After attending a AWS summit where we saw the first AWS DeepRacer race, we decided we wanted one at CBM!

So the next day or almost, on March 22nd, we ordered a DeepRacer on Amazon. So exciting! We wanted to organize a race during our annual seminar planned in May.

We were told the very first model would  be delivered in April 2019, then delivery was delayed to July. Then no more date. OMG!

So we took matters in our own hands and asked our AWS sales representative to find us a car ready for our end-of-year party, because the seminar was obviously not an option anymore.

We had to be patient, because our sales representative had to activate her internal AWS network in order to find a car, and finally the “Holy Grail” arrived …. Drum roll: early December and our party was to takes place on December 19th.

We established a few rules and guidelines to follow:

  • Train in the DeepRacer simulation environment
  • Build teams with 3 people including 2 OPS/DEV max per team and one non-technical guy/girl (PO, Designer, Sales…)
  • We added a “PimpMyCar” challenge in which each team had to customize the car and then remove it for the next team.
  • Each team would have 6 minutes to perform a full round.

Lire la suite

En passant

AWS:reInvent 2017 by Christophe

Le catalogue d’évènements proposé au sommet aws reinvent 2017 était incroyable.
Le portail de l’évènement ouvert quelques jours avant le début des hostilités ne proposait pas moins de 2236 sessions et évènements divers.

Afin de s’assurer une présence aux sessions préférées, il semble impératif d’être parmi les premiers à « réserver » un siège aux conférences, même si on le verra pas la suite, en l’absence de réservation, patience et abnégation permettent également d’assister aux évènements (avec beaucoup de patience parfois)

Sur le portail et sur l’application mobile qui ne nous quittera plus pendant la semaine de l’évènement (avec whatsapp) les sessions sont classées par type, par thématique de service, par niveau et par domaine d’activité. Mais dispersés sur 6 lieux différents plus ou moins rapprochés, on aura aussi rapidement besoin de les classer par lieu, afin d’essayer d’organiser des journées les plus pratiques possible (et d’éviter les files d’attentes aux bus par exemple)

Lire la suite

En passant

AWS:reInvent 2017 by Sam

http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d160799164k9386626o1l1/awsreinvent2017

Avant :

  • On échange nos numéros de portable
  • On se dit qui part avec quoi (tu mets combien de chaussettes dans ta valise ?)
  • On réserve les conférences depuis Paris (plutôt bons élèves car on a vu des personnes qui ne l’ont pas fait et se retrouvent sans place une fois là-bas)

 IMG_0162

26 novembre 12h : départ synchro de l’équipe

La première découverte de la synchronisation et de la vie en communauté (Florence t’es où ? Nicolas encore au Duty-free ? on se retrouve à l’embarquement ?). Dès l’aéroport on a un avant-goût des nombreuses files d’attente que nous aurons durant le séjour. C’est un peu comme à Disney pour faire Space Mountain, les files d’attentes sont un passage obligé ! On reste tous réveillés par l’excitation… ou plutôt par le bruit de l’avion. Arrivés à Chicago, on a l’angoisse des contrôles douaniers pour l’ESTA : on imagine comme dans les films un interrogatoire musclé sachant qu’à Paris la gentille hôtesse nous avait déjà posé des questions sur notre vie privée afin de s’assurer de nos bonnes intentions. Finalement l’agent américain est d’humeur blagueuse et nous laisse rentrer sur le territoire tranquillement.

26 novembre à 21h : arrivée à LAAAS VEEEEEGAS

Dans le taxi, nos yeux sont rivés vers le décor plutôt gargantuesque avec des hôtels immenses et bling bling qui s’offrent à nous. Arrivés à l’hôtel, on est tous fatigués par ce long voyage. Là nous découvrons « les casinos ». Mon concept de Casino : il y a UN casino au milieu de la ville, un grand. En fait il y a DES casinos dans chaque hôtel. Dans le notre Lire la suite